Pendant les marathons, ceux qui sont les plus endurants, ce sont finalement ceux qui courent le plus longtemps. C’est en partant de ce constat que Nissan a décidé de créer le prix de l’endurance.

Pour encourager les derniers coureurs du marathon de Paris dimanche, la marque automobile avait fait appel au footballeur Ludovic Giuly. L’ex-Barcelonais a joué au coach depuis la voiture balais tout au long des 42 kilomètres puis il est descendu de la voiture pour accompagner ces rois de l’endurance pendant les derniers kilomètres. Une fois la ligne d’arrivée franchie, avec le sourire, malgré les six heures d’effort, ces champions anonymes ont vu leurs efforts récompensés par un trophée de l’endurance, remis par Ludovic Giuly lui-même. Avec un beau sourire en plus : héroïques à double titre !