Pascal Martinot est solidaire de l’équipe de France du relais 4x100m féminin français. Dans un tweet, il a soutenu la démarche de Stella Akakpo.

Dimanche dernier, c’était la stupeur dans le camp français lors du championnat du monde d’athlétisme à Moscou. Alors que l’équipe de France féminine avait remporté la deuxième place du relais, elle a appris deux heures plus tard sa disqualification pour mauvais passage de bâton.

Stella Akakpo, l’une des Françaises présente dans ce relais, ne compte pas se laisser faire. Celle qui a terminé le relais en trombe juste derrière les Américaines ne veut pas rendre sa médaille et elle s’en explique. “C’est la mienne, je la garde. Elle restera chez moi. Elle est gravée à mon nom, je ne vois pas la nécessité de la récupérer. Vu comment ils nous ont disqualifiées, ils pourraient au moins avoir la gentillesse de nous la laisser. C’est notre seul souvenir”, a-t-elle déclaré sur France 24.

Son compatriote Pascal Martinot-Legrand, qui s’est lui blessé sur le 110m haies, a tenu à faire part de son soutien.