Pour mesurer la dimension exceptionnelle de la performance réalisée par Renaud Lavillenie samedi, on peut le comparer à toutes les légendes de l’athlétisme mondial qu’il vient de rejoindre. On peut aussi comparer ce qui est incomparable en imaginant ce qu’un sportif, dans un autre sport, devrait réussir pour atteindre un tel niveau d’excellence.

Basket NBA – Scorer 101 points pendant un match

Battre le record de Bubka, cela équivaudrait au moins à marquer plus de 100 points en un match de NBA. Le record est de 100 points tout rond, il est détenu par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) contre les Knicks de New York le 2 mars 1962 (169 -147).

On le verrait bien faire ça : Carmelo Anthony
Et si c’était un Français… : Tony Parker

Football – Marquer 4 buts en finale de Coupe du monde

Quoi de plus beau que de marquer en finale de la Coupe du monde ? Le Lavillenie du foot réaliserait un quadruplé en finale de la plus importante compétition de football. Pour le moment, le record est détenu par Sir Geoffrey Hurst. L’ancien international anglais est le seul joueur à avoir réussi à inscrire trois buts en finale de Coupe du monde, en 1966, dont le fameux but de la 100e minute qui fait toujours couler beaucoup d’encre plus de 40 ans après.

On le verrait bien faire ça : Lionel Messi.
Et si c’était un Français… : Karim Benzema. Ronaldo en personne nous a confié cette semaine qu’il était LE joueur clé de l’équipe de France.

Rugby – Inscrire 46 points en un match de Coupe du monde

Faire une Lavillenie au rugby ça serait battre le record de points marqués pendant un match de Coupe du monde par un seul joueur, détenu par Simon Culhane. C’était le 4 juin 1995 face au Japon, l’Ecossais a réussi à marquer près de 45 points dont un essai et 20 transformations (145 – 17).

On le verrait bien faire ça : Leigh Halfpenny.
Et si c’était un Français : Morgan Parra.

Athlétisme – Courir le 100 m en moins de 9”58

Autre performance qui s’approcherait de l’exploit du Français : courir le 100 mètres en moins de 9”58. C’est l’inévitable Usain Bolt qui détient ce record du monde phénoménal. Lors de la finale des Championnats du monde de Berlin en 2009, le sprinteur jamaïcain surnommé “la Foudre” devenait l’homme le plus rapide de tous les temps sur 100m avec ce temps incroyable.

On le verrait bien faire ça : Le Japonais Yoshihide Kiryu court, dit-on, dans les pas d’Usain Bolt.

Et si c’était un Français : Rêvons pour Christophe Lemaitre. Renaud Lavillenie a bien rêvé, lui.

Saut à ski – Réussir un bond de 247 mètres

Le jour où un sauteur à ski franchira les 247 mètres, le monde retiendra son souffle. C’est le Norvégien Johan Remen Evensen, 25 ans, qui est détenteur du record du monde de saut à skis depuis qu’il s’est posé à 246,5m lors des qualifications pour le concours de Coupe du monde de Vikersund en 2011 (Norvège). Bien que la Fédération internationale de ski ne reconnaisse pas officiellement les records du monde de saut à skis, la performance est remarquable. La distance symbolique des 200m avait été franchie pour la première fois par le Finlandais Toni Nieminen en 1994.

On le verrait bien faire ça : Gregor Schlierenzauer. Il y a trois ans, à Vikersund, l’Autrichien de 24 ans n’était qu’à trois mètres du record actuel. Il est particulièrement performant en vol à ski, dont il a gagné trois fois le classement spécifique.
Et s’il était français… : Teddy Riner. Mais si, on vous jure, il est capable de tout.


Teddy Riner sur le tremplin olympique par Sportune

Cyclisme – Réaliser une échappée de 254 km lors d’une étape du Tour de France

Pas évident de trouver un équivalent cycliste à une Lavillenie… Peut-être une échappée de plus de 253 kilomètres sur le Tour de France. Le Français Albert Bourlon est à ce jour l’auteur de la plus longue cavale de l’histoire de l’épreuve. C’était le 11 juillet 1947, sur l’étape Carcassonne-Luchon qu’il remporta quelques jours après avoir enlevé Paris-Bourges.

On le verrait bien faire ça : Jens Voigt, c’est bien la seule chose qui lui manque avant sa fin de carrière.
Et si c’était un Français: Pierre Rolland qui partirait bille en tête au matin d’une grande étape alpestre.

Voile – Boucler le tour du monde en 77 jours

Franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe en moins de 78 jours, voilà qui ferait une belle Lavillenie dans le monde de la voile. Le Français François Gabart (29 ans) est actuellement détenteur de ce record. En 2013, il a remporté le septième Vendée Globe en 78 jours 02 heures et 16 minutes, améliorant de six jours le record établi en 2009 par son mentor Michel Desjoyeaux (84 jours 03 heures et 09 minutes) et devenant le plus jeune vainqueur de ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance baptisé “l’Everest des mers”.

On le verrait bien faire ça : François Gabart… Si bon, si jeune : on n’a pas tout vu.