Ce 400 mètres-là ne se court pas en 43’18, record du monde tenu par Michaël Johnson depuis 1999. Les sprinteurs qui s’attaquent à la Red Bull 400 Palnica (Slovénie) savent pertinemment qu’ils devront fournir plusieurs minutes d’effort avant d’atteindre la ligne d’arrivée puisque l’épreuve organisée par la fameuse boisson énergisante se court sur une pente inclinée à 45°. Certains secteurs imposent même aux participants de courir à quatre pattes.

Le week-end dernier, près de 300 courageux ont pris le départ de cette titanesque épreuve. Chez les hommes c’est le Slovène Simon Alic qui s’impose avec un temps de 5 minutes et 11 secondes. Chez les femmes, c’est l’Autrichienne Teresa Stadlober qui franchit la première la ligne d’arrivée après 6 minutes et 38 secondes d’effort.