Les championnats du monde d’athlétisme de Moscou n’inquiètent pas le moins du monde Usain Bolt. Le sprinteur jamaïcain semble se préparer sans pression. C’est détendu et souriant que l’homme le plus rapide du monde est apparu sur la piste d’entraînement.

Il est vrai que les titres mondiaux sur 100 et 200 mètres lui sont plus que jamais promis. L’absence de ses principaux adversaires sur dopage ou blessure lui laisse plus que le champ libre. Sauf un faux départ comme en 2011 lors des Mondiaux de Daegu en Corée du Sud, personne ne voit comment le sextuple champion olympique pourrait passer à côté de ces couronnes mondiales.