Cela devait être la plus belle semaine de sa vie mais le rêve a tourné au cauchemar. Isaiah Austin était un joueur universitaire prometteur évoluant à Baylor. Il avait coché la date du 26 juin comme le tournant de sa jeune carrière. Après plusieurs essais concluants dans différentes franchises, il s’apprêtait à être drafté et lancer sa carrière en NBA. Mais le pivot de 2,16m a reçu un terrible coup de poignard.

Le 21 juin lors des tests médicaux préalable à la célèbre sélection, on lui diagnostique le syndrome de Marfan : une maladie génétique qui s’attaque aux tissus du corps humain et notamment à l’œil et au cœur l’obligeant à stopper net sa carrière. L’intérieur de Baylor, qui avait déjà perdu un œil à l’adolescence, doit renoncer.

La NBA, par l’intermédiaire de son commissionnaire, Adam Silver, lui a rendu un vibrant hommage en le draftant entre la 15e et la 16e position. Des images touchantes d’autant que la NBA ne le laisse pas tomber et lui a proposé une reconversion.