Toronto est en playoffs, et ça plait à James Johnson. L’ailier des Raptors a décidé de célébrer la qualification de son équipe… en se teignant les cheveux en rouge.

Une métamorphose qui a inspiré les internautes, lesquels n’ont pas épargné la mue capillaire de Johnson.

D’autres, plus nombreux, ont comparé Johnson à Dennis Rodman, mythique (et fantasque) basketteur des années 90.

La teinture n’a toutefois pas séduit outre-mesure Dwane Casey, l’entraîneur de James Johnson : “C’est sa décision, qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse ?” Et le coach de rappeler, piquant, que Johnson est encore loin d’être Rodman : “Le jour où il me récupèrera 15 rebonds par match, il pourra même teindre ses cheveux en violet, je m’en foutrai.”