BASKET – Comme depuis le début de l’Euro, le stade Pierre-Mauroy va faire du bruit, et encore plus que d’habitude à l’occasion de la demi-finale qui oppose les meilleurs ennemis que sont la France et l’Espagne, ce jeudi à partir de 21 heures.

Tony Parker, Nicolas Batum, Boris Diaw et consorts pourront sans suprise compter sur le soutien indéfectible d’une enceinte lilloise qui va jouer à plein son rôle de sixième homme pour ce choc. Et cela devrait être le cas dès les hymnes, comme l’atteste cette Marseillaise reprise en coeur par plus de 20 000 personnes avant le quart de finale remporté par les Bleus contre la Lettonie (84-70), mardi.

Les Espagnols, eux, doivent s’attendre à un accueil pour le moins hostile. Ils en ont déjà fait l’expérience en se faisant siffler allégrement par le public avant leur quart victorieux face à la Grèce (73-71).

Ça va être chaud !

Rémy de Souza
@LaSouz