LeBron James avait déjà émis des réserves sur les maillots à manches lancés en NBA fin 2013. La star de Cleveland a joint le geste à la parole en arrachant carrément lesdites manches de son tricot en cours de deuxième quart-temps, mercredi lors de la victoire des Cavaliers contre les Knicks (96-86).

Rien à voir pourtant avec les critiques passées et cette gêne évoquée dans ses mouvements par le King. C’est qu’au moment de s’attaquer à son maillot, LeBron en était à 4/11 au tir dont 0/2 à trois points. C’est donc sa tenue qui a payé. “J’étais juste frustré, je manquais de rythme et m’en prendre au maillot est la seule chose que j’ai trouvé à faire. Je ne pouvais pas m’en prendre à mon visage”, a-t-il indiqué dans des propos relayés par ESPN.

“C’est peut-être mental, a poursuivi la superstar âgée de 30 ans. Les maillots sont biens, on les aime bien. (…) J’étais frustré par mon tir, je n’arrivais pas à mettre un panier et il fallait que je passe mes nerfs sur quelque chose.”

Rémy de Souza
@LaSouz