La semaine dernière, on a appris que Brooklyn, le fils aîné de David Beckham, ne serait pas conservé par le centre de formation d’Arsenal après la fin de la saison.

C’est bien connu : les Anglais aiment miser sur tout et n’importe quoi. Le bookmaker Paddy Power, la société qui souhaitait financer la candidature de David Ginola à la présidence de la FIFA, a ouvert les paris en ce qui concerne la future destination des enfants Beckham.

La cote de Brooklyn à Manchester United est à 2 contre 1 : “il est peu probable que Brooklyn tombera dès le premier obstacle, même si Arsenal l’a planté, affirme Power. Si United (club formateur de son père David, ndlr) l’appelle, on peut difficilement imaginer que le gosse sera fâché”. Les autres clubs où a évolué l’ancien capitaine de l’Angleterre sont également cités : le Real Madrid est coté à 7 contre 2, les LA Galaxy à 10 contre 1 et le PSG à 12 contre 1.

S’il ne retrouve pas de club et décide d’arrêter le football, Brooklyn pourrait s’orienter vers la mode, le domaine d’activité de sa mère, l’ancienne Spice Girl Victoria. Evidemment, Paddy Power a pensé à tout : le lancement d’une marque de mode “Brooklyn Beckham” est coté à 12 contre 1 et une carrière dans le mannequinat à temps plein à 16 contre 1.

Après le départ de Brooklyn de l’Académie des Gunners, la société de paris a également émis la possibilité que Romeo et Cruz, les deux autres fils de David et Victoria, seront recalés à leur tour par Arsenal d’ici la fin de la saison. La cote est de 20 contre 1.

Il y a quelques euros à gagner !