Trop fatigué, pas motivé, la flemme… Hop, hop, hop ! Ne vous cherchez plus d’excuse pour ne pas aller courir ! Prenez donc exemple sur Fauja Singh. Ce Britannique d’origine indienne vient de boucler l’épreuve du 10km du Marathon de Hong Kong en 1h32’28”. Un temps banal me direz-vous ? Certes. Mais à 101 ans, la performance est loin d’être ordinaire !

Bien connu des marathoniens du monde entier, Fauja Singh a tiré sa révérence à l’issue de cette course. “Je me souviendrai toujours de cette journée. Ça va me manquer”, a-t-il déclaré peu après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Devenu en 2011, l’homme le plus âgé à boucler un marathon en passant la ligne d’arrivée de celui de Toronto à l’âge de 100 ans, Fauja Singh n’a pourtant pas vu son record validé par les responsables du Guinness World Records car il n’est pas en mesure de fournir un certificat de naissance. Né en Inde le 19 avril 1911, Fauja Singh possède un passeport britannique sur lequel figure cette date, mais les autorités indiennes ont fait savoir que les certificats de naissance n’étaient pas conservés à l’époque.

Qu’importe, ce papy marathonien a la reconnaissance de ses pairs et c’est ce qui compte pour lui qui a commencé la course à l’âge de 89 ans pour lutter contre la dépression après les disparitions tragiques de sa femme et de son fils. Depuis il a enchaîné les courses. Invité par de nombreux organisateurs, il a découvert une nouvelle vie et eu la chance de loger dans les plus beaux hôtels du monde entier. Avec la compétition, c’est peut-être cela qui va le plus lui manquer. Le réconfort après l’effort, c’est bien aussi.