La course d’Usain Bolt a bien été retransmise en Jamaïque et les églises ont même fait le choix de fermer, ce que déplore Usain Bolt sur Twitter.

La Jamaïque est folle de son champion et ses croyants avec. A tel point que les églises ont fermé pour regarder Bolt lors de la finale du 100m des championnats du monde d’athlétisme à Moscou, comme l’indique le Jamaica Online Star.

En fait, il s’agirait d’une église à Manchester, dont le pasteur Basil Barnaby ne voulait absolument pas manquer la course du champion jamaïcain, qui a décidé de repousser sa messe. Cette attention a visiblement touché Usain Bolt qui a laissé un mot à ses fidèles sur Twitter : “God, I’m sorry” (Dieu, je suis désolé). Les dieux du ciel lui pardonneront sans doute même si la foudre a montré qu’ils n’étaient pas contents de cette nouvelle.