On sait que les franchises NBA aiment donner des primes à leurs joueurs en fonction de leurs accomplissements durant la saison. Meilleur scoreur, meilleur défenseur, membre d’un des meilleurs 5 de la saison, etc… Les Spurs viennent d’inclure une clause assez géniale dans le deal de Boris Diaw.

Le capitaine des Bleus, même s’il se moque généralement pas mal d’être en léger surpoids dans la saison, touchera des primes plutôt sympathiques en cours d’année s’il ne détruit pas les balances sur lesquelles San Antonio le mettra à l’épreuve. Voici en détail, le poids que devra peser Boris Diaw à dates fixes.

• s’il pèse 115 kg ou moins le 25 octobre, il gagne 150 000 dollars.
• s’il pèse 115 kg ou moins le premier mardi après le All-Star Game, encore 150 000 dollars.
• enfin, s’il pèse 115 kg ou moins au 1er avril, il touche 200 000 dollars.

Le pire, c’est qu’on ne sait même pas si l’appât du gain convaincra “Babac” de renoncer à sa passion de la bonne chère, lui qui s’était affiché avec un verre de vin pour répondre à une vanne de Greg Popovich sur son poids. Tant qu’il continue à afficher le QI basket le plus élevé de la ligue et à régaler sur le terrain avec les Spurs, Boris Diaw peut largement dépasser le quintal, ça nous ira…

Retrouvez plus d’articles sur Basket Session !