L’équipe de France de basket est devenue championne d’Europe pour la première fois de son histoire en battant la Lituanie (80-66) en finale dimanche. Ce titre vient s’ajouter à la liste des plus beaux exploits du sport collectif français, dont voici les meilleurs moments. De quoi retrouver le sourire !

Il n’y a peut-être que le sport pour véhiculer des émotions aussi fortes. Celles de la victoire de l’équipe de France face à la Lituanie entrent dans le Panthéon des plus grandes joies provoquées par nos équipes de France. Et pourtant elles ont la vie dure les équipes nationales dans notre pays, peut-être plus qu’ailleurs tant l’attente est immense. Alors, une fois de temps en temps, il faut savoir faire une pause sportive et célébrer avec nos sportifs l’exploit qu’ils ont réalisé. Les coéquipiers de Tony Parker avait une épée de Damoclès au-dessus de la tête au moment de leur entrée dans le tournoi et ils l’ont gardée jusqu’à cette fameuse finale face aux Lituaniens. Une finale remportée avec classe et sérénité, celle qui manquait à la génération Parker ces dernières années. Cette fois, la générosité des Bleus, leur agressivité sur le terrain et leur envie de remporter le premier titre depuis 1935 (date de création de la compétition) a dépassé la peur de manquer ce grand rendez-vous.

Dans une période où on ne parle sans cesse que de la crise, du chômage, des guerres, des faits divers atroces ou des conflits internes à notre pays, ça fait quand même sacrément du bien de voir les visages de Parker, Batum, Diaw et compagnie se dérider à la fin de la partie. Les Français en avaient besoin et les quelques 5,4 millions de téléspectateurs qui ont regardé leur écran de télévision dimanche soir sont là pour le prouver. Remède anti-crise l’équipe de France ? Positif, le temps d’une soirée. Apaisant pour quelques jours.

Toutefois, il ne faut pas oublier que d’autres avant eux avaient donné des bouffées d’oxygène au sport français. De la victoire de l’équipe de France à l’Euro 1984 jusqu’à l’exploit des “Experts” double-champions olympiques en passant par le sacre des Bleus de Jacquet en 1998, on peut dire qu’elles nous ont gâtés nos équipes de France. Et c’est pas fini !