Daft Punk a récolté la nuit dernière cinq Grammy Awards à Los Angeles. Celui de l’album de l’année, du meilleur enregistrement, du meilleur duo pop-performance et du meilleur album dance-électro. Un sacre historique pour le groupe français qui n’avait pas envahi uniquement les dance-floor en 2013 avec son titre “Get Lucky”.

De danses en parodies, en passant par des opérations de communication, sportifs et amateurs s’étaient aussi approprié le phénomène de l’été dernier. Voici une petite compilation.

En août dernier, à Montréal, Novak Djokovic avait exécuté quelques pas de danse au rythme du Get Lucky des Daft Punk. D’abord seul puis avec la mascotte du tournoi.

En octobre, c’est l’émission satirique espagnole “Crackovia” qui reprenait à son compte le tube du groupe français pour se moquer de , l’entraîneur du FC Barcelone et son polo vert pistache.

On vous a aussi retrouvé cette opération de communication parfaitement orchestrée par Lotus à l’occasion du GP de Monaco. La monoplace avait même été customisée.

En mai, les joueurs de football de Grenoble avaient livré leur version toute particulière dans les vestiaires.

Plus loin encore, la version de Get Lucky des supporters du Racing-Métro 92, mise en ligne au mois d’octobre dernier. On vous le pose là, on ne sait trop quoi en penser.