A une semaine de la finale de la Ligue des Champions et à moins d’un mois de la Coupe du monde, Diego Costa a vécu une journée bizarre à Barcelone. Contraint de sortir du terrain 15 minutes après le coup d’envoi, le joueur des Colchoneros a eu du mal à s’en remettre. Ce colosse d’1m88, véritable “tueur” sur un terrain, a fondu en larmes, sur le bord du terrain, conscient que son rêve de jouer la finale de la Ligue des champions s’envolait certainement. Image touchante.

Mais Diego Costa a vite été consolé. L’Atlético, qui a concédé le nul face au Barça, a décroché le titre de champion d’Espagne. Le numéro 19 a séché ses larmes et vite rejoint ses coéquipiers sur la pelouse pour fêter ce succès.