C’est ce qu’on appelle le talent. Ou la barraca. A Stockholm vendredi, Grigor Dimitrov a enchaîné deux coups incroyables lors de son quart de finale face à Jack Sock qu’il a remporté (5-7, 6-4, 6-3).

Le premier en passant la raquette derrière le dos puis, sur le point suivant, un tweener sur un retour pourtant surpuissant de l’Américain.

Ce dernier qui avait déjà levé le pouce en l’air après le premier coup gagnant du Bulgare est même allé “checker” avec lui après le second. Normal.