Une chute à 13km de l’arrivée de la seconde étape de Tirreno-Adriatico a laissé au sol une demi-douzaine de coureurs dont deux de Lotto-Belisol. Et à 2,5 km de la ligne, c’est l’Allemand Marcel Kittel (Giant-Shimano) qui se retrouvait par terre. Ce dernier avait visiblement la rage, son vélo s’en souviendra…