Venu dans les rues de Kiev appeler au calme, Vitaly Klitschko a été pris à partie par des manifestants qui l’ont enfumé avec un extincteur. L’ancien boxeur est candidat à la présidence de son pays en 2015.