Maria Sharapova n’est pas seulement connue pour ses redoutables coups droits. La joueuse de tennis est également appréciée pour sa sublime plastique. L’entourage de la N.2 mondiale a bien conscience de son physique très avantageux. Pour éviter que son sparring-partner ne succombe à ses charmes, les proches de la tenniswoman lui ont conseillé d’insérer une clause inhabituelle dans le contrat de son partenaire d’entraînement. Une règle interdit à Dieter Kindlmann, ancien joueur professionnel, d’avoir des relations sexuelles avec Maria Sharapova.

Bon joueur, l’intéressé a plutôt bien réagi après la révélation, aux yeux de tous, de l’existence de cette surprenante clause. “Elle est heureuse avec son ami. Maria est tout sauf une diva. Elle se protège du monde extérieur mais elle est très aimable avec ses collaborateurs“, a-t-il expliqué dans des propos rapportés par le journal suisse Le Matin. L’Allemand s’est donc fait une raison. Pas de mélange travail et sentiments entre lui et la belle Russe !