Les Américains sont forts pour faire le show lors des évènements sportifs aussi bien sur le terrain que dans les tribunes. Après la “kiss cam”, c’est la “danse cam” qui fait fureur en NBA. Le principe est simple : danser dès que l’oeil de l’objectif est pointé sur vous.

Un enfant présent dans les tribunes le 19 novembre dernier, lors du match entre les Detroits Pistons et les New York Knicks a donné le tournis à un danseur professionnel surnommé “The dancing Usher” devant une salle médusée par le talent et l’applomb du jeune homme.