Imaginez, Manu Ginobili manque sa fin de carrière chez les San Antonio Spurs à cause d’un vulgaire piaf. Invraisemblable, c’est pourtant bien ce qui a failli se passer.

Le New York Times de ce mardi 15 octobre rapporte que le contrat de deux ans signé par le joueur argentin en juillet aurait pu finir en l’air. Le stagiaire des Spurs chargé de délivrer le nouveau contrat au joueur a été attaqué quelques heures avant qu’il parte pour Buenos Aires où le joueur passait ses vacances. En voulant ranger ses affaires dans son sac à dos, le stagiaire s’est rendu compte qu’il n’était plus là. “Un oiseau lui a volé” racontent les officiels du club.

Heureusement, la crise a été évitée grâce à un autre assistant qui a eu le temps de renvoyer un autre contrat à Manu Ginobili qui l’a ramené signé à son retour au Texas. Les Spurs auraient hésité à porter plainte contre l'”oiseau” mais se sont abstenus faute de preuves.