Leonard Kivilev et son père, Andrei, n’ont pas eu le temps d’apprendre à se connaître. Le petit garçon avait six mois quand son père est décédé sur la deuxième étape de Paris-Nice, en mars 2003.
Maintenant Leonard a 11 ans. Avec la candeur d’un enfant de son âge, le fils de l’ancien coureur a écrit une lettre à Christian Prudhomme. Il demande au Directeur du Tour de France de déclarer son père “vainqueur du Tour de France 2001”. Andrei Kivilev avait terminé cette année-là la Grande Boucle à la quatrième place, derrière Lance Armstrong, Jan Ulrich et Joseba Beloki.

Dans sa lettre, Leonard Kivilev déclare à propos de son père : “Je suis sûr qu’il a bien mérité la première place. Il a toujours fait ses courses sans tricher. Aujourd’hui il n’y a plus de gagnant. Je serai très content que mon père soit déclaré vainqueur du Tour de France 2001“.