Fan d’Harry Potter, ce sujet est susceptible de vous intéresser… Et pour cause, directement inspiré par les romans de JK Rowling, la maman du célèbre petit sorcier, le quidditch fait son apparition sur la scène sportive internationale.

Pour ceux qui auraient échappé au phénomène Harry Potter, voici un petit rappel : le quidditch est le sport de prédilection de tous les pensionnaires de Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où Harry Potter, Hermione, Ron et compagnie ont fait leurs armes. Perchés sur leurs balais volants, les apprentis sorciers se livrent à des combats endiablés lors des matches de quidditch qui opposent les différentes équipes représentant les maisons de Poudlard (un peu comme les fraternités des universités américaines). Le but est de marquer le maximum de buts et d’attraper une balle magique, le Vif d’or.

Et bien figurez-vous, et ce n’est pas une blague, que des passionnés ont décidé de transposer ce jeu fictif dans la réalité. Et oui, ils ont bien conservé les balais entre les jambes sauf que ceux-ci ne volent évidemment pas. On se retrouve donc avec des joueurs courant sur l’herbe avec un balai entre les jambes et cherchant à marquer des buts en lançant un ballon à travers des cerceaux placés aux deux extrémités du terrain. Ridicule ? C’est le moins que l’on puisse dire !

Et pourtant, il faut croire que ce “sport” séduit puisqu’une coupe du monde de quidditch est organisée ce week-end à Kissimmee en Floride. 60 équipes venant de quatre pays différents (Canada, Mexique, Etats-Unis et… France) se disputeront le titre de championne du monde de quidditch… A vos pronostics !