Dimanche lors de la finale du WGC-Match Play, Victor Dubuisson a réalisé deux coups véritablement magistraux. Par deux fois, sa balle s’est retrouvée au milieu des cactus et autres cailloux, et il est parvenu tout de même à sortir sa balle pour la ramener sur le green, au plus près du drapeau. Malgré ces coups d’anthologie, le jeune Français (23 ans) s’est incliné après 23 trous face à l’Australien Jason Day.

Celui qui est surnommé “Golden Hands” (les mains en or) est déjà comparé au regretté Severiano Ballesteros, le golfeur espagnol considéré comme l’un des plus doués de l’histoire. On comprend mieux pourquoi.

Pour apprendre à encore mieux connaitre le sportif français, consultez le portait réalisé par 20minutes.fr .