Les jeux videos, c’est (presque) du vrai sport, avec son lot de blessures, d’émotions plus ou moins maîtrisées et de scènes… ambiguës.