Après sa superbe victoire contre David Ferrer en quarts de finale à l’US Open, Richard Gasquet a rendez-vous samedi avec Rafael Nadal pour une place en finale. Mission impossible ? Pas si sûr !

Même si l’Espagnol mène 10-0 dans leurs confrontations sur le circuit ATP, Richard Gasquet a fait remarquer lors de son interview d’après-match, non sans humour, qu’il avait déjà battu Rafael Nadal… il y a 14 ans ! Le Biterrois a oublié qu’il était sorti vainqueur de son match contre l’Espagnol lors du challenger de Saint-Jean-de-Luz en 2003 suite à l’abandon de Nadal (6-2, ab.). Le match auquel Richard Gasquet fait référence a eu lieu en 1999, lors du tournoi international des Petits As (13-14 ans) à Tarbes. Vainqueur en trois sets accrochés (6-7, 6-3, 6-4) en quarts de finale Richard Gasquet avait ensuite remporté le tournoi.

A l’époque, son revers à une main faisait déjà des merveilles et celui qu’on surnommait le petit Mozart du tennis n’avait pas peur de rentrer dans le terrain pour imposer son jeu, un peu comme mercredi face à David Ferrer.

Côté Nadal, on retrouve les prémices de son fameux coup droit lasso, déjà très impressionnant pour un garçon de treize ans. Mais ce qui frappe le plus c’est son attitude. Il est rare aujourd’hui de voir l’Espagnol les bras ballants… Et que penser de l’enchaînement ultra-rapide de Rafael Nadal entre les points… Les fameux tics du Majorquin n’avaient pas encore fait leur apparition, pour le plus grand bonheur de ses adversaires et des spectateurs ! Si Rafael Nadal s’est transformé en véritable guerrier sur le court, l’attitude de Richard Gasquet n’a elle pas beaucoup évolué : il n’y a qu’à regarder sa démarche après la balle de match et sa façon d’attendre son adversaire au filet, les mains sur les hanches… une joie toute en retenue déjà !