On connaissait le #LeBroning. Voici maintenant un nouveau concept, le #parkering…

A la fin du Game 1 remporté par les Spurs fave à Miami et marqué par la sortie prématurée de LeBron James victime de crampes et totalement déshydraté, les anti-LeBron et anti-Heat s’étaient déchainés sur les réseaux sociaux. Pour une fois LeBron James avait l’air humain et même faible, il fallait en profiter…

Cette nuit, LeBron James s’est vengé en climatisant la salle des Spurs. Intenable pendant toute la partie, chaud bouillant dans le 3e quart temps, le King a porté les siens avec 35 points à 14/22. Les fans du Heat pouvaient à nouveau bomber le torse et ressortir leurs meilleurs tweets. Et c’est Tony Parker qui s’est transformé en bouc émissaire, cible de leur vengeance numérique.

Dans le 4e quart, sur un drive de Mario Chalmers, Tony Parker a reçu un coup de coude mal placé du meneur du Heat qui l’a salement séché (coup qui a été sanctionné d’une faute flagrante). TP s’effondre et reste quelques secondes sur le parquet en position foetale. Il n’en fallait pas plus pour que le hashtag #parkering soit créé et que les fans de Miami et autres anti-Parker se lâchent et nous offrent, à la manière du planking il y a quelques années, de superbes photos d’eux allongés par terre grimaçant.