Rater un coup franc, ça arrive. C’est souvent à côté et parfois, droit dans le mur. Il arrive même que le tireur glisse. En revanche, des commes celui-là, franchement, on en a rarement vu.