Les footballeurs ont le coeur sur la main. Après Didier Drogba qui est venu en aide aux familles des disparus de la mine de Soma en Turquie, c’est au tour de Miralem Pjanić d’oeuvrer en faveur de ses compatriotes victimes des inondations en Bosnie. Revenu à Sarajevo en vue d’un entraînement avec sa sélection nationale, l’ancien Messin s’est rendu dans une pharmacie et aurait acheté tout le stock de médicaments afin de les transporter dans des camions à destination des villes touchées par la catastrophe. À ce jour, les inondations ont déjà fait plus de 40 victimes et provoqué l’évacuation d’environ 10 000 personnes.

Le joueur de l’AS Roma n’est pas le seul à se mobiliser pour les familles victimes des inondations, Novak Djokovic a également apporté son soutien via le Hashtag #SupportSerbianandBosnia

Mercredi soir, la sélection croate de football a elle aussi apporté son aide aux victimes des inondations en Croatie en promettant de donner une partie de ses primes du Mondial 2014. “Nous allons reverser une partie de nos primes pour aider les personnes touchées, qui ont tout perdu, pour leur faciliter un peu les choses,” a déclaré le sélectionneur Niko Kovac après avoir visité la zone affectée par les inondations, près de Zupanja (est). Selon le porte-parole de la fédération croate, les joueurs devraient reverser 130 000 euros, soit près du quart de l’argent donné par la fédération croate de football pour leur qualification pour la Coupe du monde.