Quelle somme d’argent faudrait-il qu’un pays débourse pour s’adjuger la Coupe du monde? On ne parle pas ici d’organisation mais bien de soulever le trophée. Des millions, voire un petit milliard sans doute. Dans le même registre, les économistes d’ING se sont penchés sur la somme d’argent que les supporters seraient prêts à sacrifier pour que leur équipe nationale remporte la prestigieuse compétition.

Le pays où l’on est prêt à sacrifier le plus pour son équipe, c’est au Chili. Les supporters de la Roja seraient prêt à donner 526 euros chacun (somme convertie, NDLR) pour que leur pays remporte la Coupe du monde. Suivent les Italiens (464 euros) et les Argentins (429). Trois pays latins, finalement, la logique est respectée. Plus surprenant, l’Australie apparaît en quatrième position avec 176 euros.

En France, un supporter est prêt à donner 115 euros pour que les Bleus gagnent le Mondial. C’est un peu plus que le Brésilien (100 euros) et l’Anglais (95 euros) mais bien moins que l’Allemand (149 euros), le Russe (154 euros) ou encore le Portugais (169 euros).

Les habitants qui se sentent le moins concernés? Ceux des Etats-Unis. Un supporter là-bas ne lâchera que 37 euros pour voir ses “boys” sur le toit du monde. C’est à peine moins que le Néerlandais (39 euros), pourtant rarement le dernier à se déplacer en masse pour ce genre d’évènement. Pour un nouveau titre de champion du monde, l’Espagnol lui ne veut bien lâcher que 84 euros. C’est déjà pas mal.