Quelques secondes avant le départ de la finale du 100 mètres des Mondiaux d’Athlétisme de Moscou, l’orage menace. Le déchaînement des éléments climatiques n’entacheront en rien la détermination d’Usain Bolt. Au contraire, le Jamaïcain en joue. Lors de la présentation des athlètes par le speaker sur la ligne de départ, le futur champion du monde mine l’ouverture d’un parapluie pour se protéger de la pluie qui s’abat fortement sur le stade de Loujniki.

Un parapluie invisible qui a permis à Usain Bolt de se faufiler entre les gouttes. Alors quoi de plus normal après 9”77 de course, soit la meilleure performance de l’année, que d’exécuter sa marque de fabrique, le fameux geste de l’éclair. En ce soir du 11 août, la Foudre venait une nouvelle fois de frapper un grand coup sur le sprint mondial.