Riley Curry est la nouvelle coqueluche de la NBA et des télévisions américaines. Une semaine après avoir déjà volé la vedette à son père, la petite fille de Stephen Curry, 2 ans et demi, a une fois de plus animé l’après match de Golden State. Les Warriors, qualifiés pour les finales face à Cleveland, ont leur nouvelle mascotte.

Riley Curry sur le parquet, imitant le geste de célébration de son père 

En conférence de presse. “Tiens, et si j’entrais par là ? “

“La feuille de match ? On s’en fout, on est en finale !”

“Vous m’ennuyez avec vos questions”

“Moi, je préfère danser”  

“Garde mon chewing gum, je vais jouer” 

Vous êtes fans ? Voici l’ensemble de son oeuvre 

Philippe Da Costa
@Philippsch