MVP de la saison régulière, meilleur joueur contre les Houston Rockets lors du premier match de la finale de Conférence Ouest (110-106) avec les Golden State Warriors mardi soir, Stephen Curry est aussi un papa vaillant. Et toute star NBA qu’il est, le meneur de jeu de 27 ans doit aussi surveiller sa fille, Riley, 2 ans, lorsqu’il va en conférence de presse d’après-match.

Si Stephen Curry a brillé sur le parquet (34 points, 6 rebonds, 5 passes), c’est sa fille qui a attiré l’attention au micro après-match, en gesticulant pendant que papa tentait d’analyser la victoire des siens. Trop mignon.

Baptiste Binet