Stephen Curry n’est pas le seul basketteur a avoir marqué au buzzer jeudi soir. Quelques heures plus tôt, en Euroleague, c’est Georgios Printezis qui a permis à son club, l’Olympiakos, de se qualifier pour le Final Four : le Grec a marqué un panier décisif, au buzzer, face au FC Barcelone.

Un panier qui permet de remporter la série 3 matches à 1. La folie qui s’en suit, avec envahissement du parquet, est l’une des images sportives de l’année.