L’adrénaline du tennis manquait trop à Yannick Noah. Lassé d’être simple spectateur, le vainqueur de Roland-Garros 1983 a décidé de remettre le couvert. Conscient que sa condition physique ne lui permet pas de battre Rafael Nadal ou Novak Djokovic, le Français a décidé de se tourner vers le métier d’arbitre ! C’est d’ailleurs, ce mercredi, 30 ans jour pour jour après sa victoire Porte d’Auteuil, que Yannick Noah a officialisé sa nouvelle fonction.

Le sportif préféré des Français est monté sur la chaise pour arbitrer un match du tournoi des Légendes qui opposait Guy Forget et Henri Leconte à Mansour Bahrami et Pat Cash. Pour le plus grand bonheur des spectateurs du Court n°1. Ces derniers resteront à jamais des privilégiés car Yannick Noah n’envisage pas d’entamer une carrière d’arbitre. Il s’agissait-là juste d’un clin d’oeil à sa victoire en 83.