Le 26 avril dernier, Yoann Bagot franchissait en deuxième position la ligne d’arrivée de la 6e étape du Tour de Turquie derrière un certain Mustafa Sayar. Contrôlé positif le 11 mars lors du Tour d’Algérie, le Turc a été suspendu provisoirement en attendant son audience et de connaître les sanctions prononcées par sa Fédération.

Un contrôle positif qui pourrait bénéficier au coureur de Cofidis. Si la victoire lui est réattribuée, les charmantes hôtesses ne feront jamais le déplacement jusqu’à Salon de Provence pour lui remettre son prix. Ni une, ni deux, Yoann Bagot s’est organisé une petite cérémonie. Dans son jardin, entouré de deux demoiselles, le grimpeur a brandi un pot de fleurs et une bouteille de vin. Une originale initiative de celui qui a été l’un des tous premiers abandons de ce Tour de France 2013.