BOXE – Que serait le noble art sans ses éternelles provocations ? Harcelé par Tyson Fury depuis des mois, Anthony Joshua lui a répondu ce jeudi par un uppercut 2.0 dévastateur.

“Et Tyson Fury, va maigrir gros lard”, a ainsi tweeté Joshua, quelques jours après que son aîné l’a de nouveau moqué sur les réseaux sociaux. “Anthony Joshua travaille pour moi, a ainsi tweeté le 6 novembre dernier le “Gipsy King”. Non c’est vrai, je l’ai employé il y a quelque temps pour qu’il porte mes ceintures et je le paie pour qu’il les nettoie. Il a fait un bon travail.”

Ancien champion du monde des poids lourds, Tyson Fury n’a plus boxé depuis sa victoire face à l’Ukrainien Wladimir Klitschko en novembre 2015. La faute notamment à un contrôle positif à la cocaïne et une dépression. Il a annoncé en mai dernier son intention de revenir sur le ring en 2018 avec la ferme intention d’envoyer au tapis son compatriote Joshua, actuel champion du monde poids lourds IBF, WBA et IBO et vainqueur de ses 20 premiers combats, le plus récent face au Franco-Camerounais Carlos Takam.

Joshua a déjà fait savoir qu’il n’était pas contre, à condition que Fury retrouve sa forme d’antan. Ce qu’il a de nouveau confirmé, à sa manière, via son tweet du jour. Mais avant de défier peut-être un jour son compatriote, “AJ” va en découdre avec l’Américain Deontay Wilder, champion du monde WBC, et/ou le Néo-zélandais Joseph Parker, champion du monde WBO. Deux champions eux aussi invaincus dans leur catégorie (comme Fury d’ailleurs) et qui ne cessent de le provoquer dans la presse ou sur les réseaux sociaux pour organiser un combat en 2018. Vivement l’année prochaine.

Fabien Borne
@fabienborne