Depuis que Lance Armstrong, déchu de ses sept Tours de France, s’est dit prêt à participer à une commission vérité et réconciliation sur le dopage, on attend toujours. C’était en janvier dernier. L’Américain se disait disponible pour oeuvrer à la mise en place d’un cyclisme meilleur, main dans la main avec l’UCI. Aucun geste n’est cependant venu donner suite à cette belle promesse.

Mais l’espoir fait vivre, et un des followers d’Armstrong l’a ravivé mercredi. Très présent sur Twitter, Armstrong a été interpellé directement par un certain Matthew Drew, un cycliste amateur basé à Nottingham. “Hey, s’il te plaît, fais un beau geste et aide l’UCI à aider notre sport.” Loin de se cacher, “LA” a répondu quelques instants plus tard : “J’attends qu’ils m’appellent. Le téléphone n’a pas encore sonné.” Une phrase pleine de sous-entendus, qui confirme à la fois la disponibilité d’Armstrong sur le sujet et… la passivité de l’UCI.

Dans la foulée, le débat qui s’est engagé entre quelques internautes a montré qu’Armstrong avait réussi a corriger son image et à donner l’impression d’être celui qui “attend avec impatience” (selon Drew) de tout mettre sur la table pour rendre le cyclisme plus propre. On ne partagera pas l’optimisme de ce jeune homme. Mais celui-ci a au moins eu le mérite d’envoyer un message à l’UCI, qui, en un tweet, sait qu’elle a les moyens de toucher son sulfureux interlocuteur. Si ça traîne trop, Matthew Drew n’aura qu’à écrire directement à @UCI_cycling ou à son président @BrianCooksonUCI. “Hey, s’il te plaît, fais un beau geste et appelle Armstrong à t’aider à améliorer notre sport.” Chiche?