Bonne nouvelle pour la formation Orica Greenedge sur le Tour d’Espagne. Le vélo dérobé à l’équipe australienne à l’issue de la 3e étape de la Vuelta, le 21 août à Malaga, a été retrouvé en vente dans une boutique d’occasion, a annoncé dimanche la police locale.

C’est le prix de vente de l’engin aux caractéristiques manifestement “exceptionnelles”  qui a attiré l’attention de deux policiers qui inspectaient le magasin. Et pour cause, le vélo subtilisé y était vendu 120 euros alors que la valeur estimée d’une telle machine est d’environ 12 000 euros, soit cent fois plus cher.

Et la police espagnole de manier l’humour dans un message adressé au voleur publié dimanche sur Twitter : “Celui qui a volé le vélo d’Orica Greenedge, on va lui donner le maillot à rayures. La fin de son étape, le cachot”.

Rémy de Souza
@LaSouz