Alan Eustace est surement fan de Gravity. Ce cadre de Google s’est en tout cas offert une scène digne du film d’Alfonso Cuaron. Embarqué dans une capsule attachée à un ballon gonflé à l’helium, ce parachutiste de l’extrême est monté à une altitude de 41 148  mètres, soit jusqu’à la stratosphère, avant de se jeter dans le vide en parachute. Il a par la même occasion battu le record du monde d’altitude, détenu jusqu’ici par l’Autrichien Felix Baumgartner.

Protégé dans un scaphandre pressurisé spécialement conçu pour cette expérience, le directeur-général du géant internet, s’est élevé à l’aube dans le ciel du Nouveau-Mexique (sud-ouest). Il s’est ensuite décroché du ballon à l’aide d’un petit mécanisme explosif pour plonger vers la Terre, atteignant au maximum  1.322,9 km/heure, ou 1,24 fois la vitesse du son, déclenchant un petit bang supersonique, avant d’ouvrir son parachute. Sa descente a pris au total 15 minutes.

C’était étonnant, magnifique, j’ai pu voir l’obscurité de l’espace et les couches de l’atmosphère ce que je n’avais jamais vues avant”, a-t-il déclaré au New York Times.

Son exploit est d’autant plus retentissant car contrairement à Felix Baumgartner, il n’était pas abrité dans une capsule de haute technologie pour l’ascension mais n’avait que son scaphandre. Il n’a pas non plus disposé de millions de dollars de sponsors ni de la publicité et de la couverture médiatique étendue de l’exploit de l’Autrichien.

Une vidéo à couper le souffle.