Incroyable, surréaliste, inimaginable. Les mots ne sont pas assez forts pour qualifier l’exploit que vient de réaliser Nik Wallenda dans la nuit de dimanche à lundi. Sans harnais ni filet de sécurité, cet Américain de 34 ans a traversé le Grand Canyon à 450 mètres de hauteur sous les yeux des caméras de télévisions américaines. Pendant plus de 23 minutes, mocassins en cuir souple fabriqués par sa mère aux pieds, cet amateur de sensations fortes a lutté contre les puissantes rafales de vent pour atteindre l’autre côté du Grand Canyon.

Au final, une prouesse parmi tant d’autres si nous nous referons aux performances passées de Nik Wallenda. Celui qui est funambule depuis ses 2 ans a traversé l’an passé les chutes du Niagara ou a parcouru à vélo un câble tendu entre une grue et le toit d’un immeuble lors d’une émission de télévision en 2008. L’Américain entend bien ne pas en rester là. Il projette de s’attaquer aux Pyramides d’Égypte ou encore à la Tour Eiffel. Il faut vraiment avoir un grain de folie pour se lancer à l’assaut de tels challenges !