Les supporters lensois – bien connus pour leur ferveur – avaient marqué d’une pierre blanche la date du 9 mai 2014 sur leur calendrier. Lens – Brest devait en cas de victoire des Nordistes ou d’un simple match nul permettre aux Sang et Or de retrouver l’élite après trois ans d’absence. Toute la région s’était mobilisée pour faire de ce dernier match au stade Félix Bollaert, avant sa rénovation, une grande fête.

Face à la promesse d’un grand moment de communion entre joueurs, dirigeants et public, les places se sont littéralement arrachées et en ont rendu fous certains.

Mais le jour J, l’ambiance est bien au rendez- vous.

Le club a mis les petits plats dans les grands, des anciennes gloires du club (Queudrue, Adjovi Boco, Sikora, Blanchard, Moreira, Barul, Démont) prennent places en Marek (l’un des kop lensois).

Le spectacle continue en tribune avec le traditionnel chant des Corons au retour des vestiaires.

Oui mais voilà, rien ne s’est passé comme prévu. Lens s’est incliné face à Brest (0-1), et les supporters ont manifesté leur mécontentement en envahissant la pelouse. Un geste discutable. Le club pourrait être sanctionné. La déception était à la hauteur de l’attente.

Petites précisions sur les envahisseurs pour terminer.