HORS-JEU – Une boulette pour le Nouvel An chinois. Elle est signée Layvin Kurzawa. Alors que les maillots du PSG étaient spécialement floqués en mandarin pour célébrer la nouvelle année, le latéral gauche parisien a cru bon de photographier sa tenue du jour, pour affronter le RC Strasbourg. Hélas, l’ancien de Monaco a ajouté sur sa photo le drapeau du Japon. Malaise. Gros malaise :