Les Baltimore Ravens ont mis un terme au contrat de Ray Rice après la diffusion d’une vidéo de surveillance le montrant en train de frapper au visage sa fiancée. “Les Ravens se sont séparés de leur running back Ray Rice“, a indiqué la franchise NFL sur son compte Twitter.

Rice avait déjà fait l’objet d’une suspension de deux matches par la NFL pour cette agression. Mais les images diffusées par le site internet spécialisée dans l’information people TMZ ont montré toute la violence de l’agression et suscitaient l’indignation aux Etats-Unis lundi.

En février 2014, Rice et Janay Palmer s’étaient disputés dans un casino d’Atlantic City et alors qu’ils étaient dans un ascenseur pour rejoindre leur chambre d’hôtel, le joueur des Ravens avait frappé au visage celle qui est devenue depuis son épouse. Les images de surveillance du casino diffusées par TMZ montrent que Rice a mis littéralement son amie KO, puis l’a laissé inanimée dans l’ascenseur. Il l’a ensuite traînée hors de l’ascenseur, sans s’inquiéter de son état de santé, avant que la jeune femme ne reprenne ses esprits.

Rice avait été interpellé, mais s’était engagé à suivre un programme de sensibilisation contre les violences conjugales pour éviter toute inculpation. La NFL a indiqué lundi qu’elle n’avait pas eu accès à ces images lorsqu’elle a prononcé sa suspension de deux matches.

En août, la NFL a pris des nouvelles mesures pour lutter contre les actes de violences domestiques dont se rendent coupables ses joueurs qui pourront être suspendus à vie en cas de récidive. Agé de 27 ans, Rice faisait partie de l’équipe des Baltimore Ravens qui avait remporté le Super Bowl en 2013 (AFP).