FournierCMLa draft 2015 a lieu à New York ce jeudi 25 juin. Une soirée toujours attendue, tant par ses résultats (où vont jouer les stars de demain ?) que par les tenues choisies par les joueurs, rarement à leur aise en costume. Il faut dire que leur gabarit se prête rarement à des tenues stylées. Evan Fournier, arrière du Magic d’Orlando, nous livre également son analyse de “fashion expert”.

10. Samaki Walker en 1996. On a tendance à penser que le blanc est une bonne idée, c’est souvent faux. Associé au chapeau melon, c’est clairement non.

samaki-walker

FournierCM

Evan Fournier : “Le chapeau c’est non ! Non non, c’est plus du tout dans l’air du temps. Beaucoup trop blanc et large.”

 

9. Jalen Rose en 1994. Il fallait oser le costume rouge tomate. L’associer à une cravate style nappe de salon de mauvais goût relève clairement du génie.

jalenrose

FournierCMEvan Fournier : “Les grosses rayures, la couleur, c’est clairement non. C’est pas élégant du tout ! Trop de couleurs.”

 

8. Larry Johnson en 1991. Dans les 90’s, c’était peut-être la classe. Aujourd’hui cette chemise est une atteinte à la sérénité de nos yeux. Ca pique. Aïe.

Larry-Johnson

FournierCMEvan Fournier : Là c’est fort ! Chemise hawaïenne et chaussettes noires ! Pas de costard… On dirait qu’il va au resto ! Pour la draft, non.”

 

7. Erick Dampier en 1996. Erick aurait pu faire l’effort d’enlever son bas de pyjama avant de venir. Pour la veste couleur saumon, on a pas les mots.

erickdampier

FournierCMEvan Fournier : “La veste ça va pas du tout. Trois boutons fermés, c’est une faute de goût. C’est pas possible le rose pour la veste !”

 

6. Andrew Wiggins en 2014. Vous allez nous dire que ce mec est plutôt classe et en avance sur son temps, mais sa veste nous a presque filé une crise de spasmophilie.

andrew-wiggins

FournierCMEvan Fournier : “Je kiffe, c’est différent, flashy mais pas trop, franchement pas mal. Le pantalon est un peu serré, mais ça passe, j’aime bien.”

 

5. Drew Gooden en 2002. Une veste visiblement non terminée par le styliste, un pantalon trop large à la limite de traîner par terre. Au fait, c’est un costume ou un sac ?

drew-gooden

FournierCMEvan Fournier : Ça c’est le numéro 1 ! On dirait un cosmonaute ! Très très fort… Exceptionnel ! Même David Stern est gêné.

 

4. LeBron James en 2003. Il a confondu la draft avec son propre mariage. Vous avez dit Morgan Freeman dans “Bruce Tout Puissant ?” On est d’accord.

lebron_400

FournierCMEvan Fournier : “Ah quand même LeBron ! Tout en blanc, pour la draft c’est non… En plus c’est moche ! Ca fait bowling…”

 

3. Maurice Taylor en 1997. Ses premiers mots : “On n’est pas au casting de la nouvelle mascotte des Clippers ?” Même David Stern est gêné.

taylormaurice-jpg

FournierCM Evan Fournier : “J’avais jamais vu ça ! C’est du lourd… Les boutons dorés, comment on peut se dire “J’ai l’air cool comme ça ?” Le bleu océan et les chaussures croco… Mon Dieu.”

 

2. Tim Thomas en 1997. Apparemment, il n’a pas eu le temps de s’habiller. Du coup, il a pris son rideau de douche. Pas bête.

tim-thomas

FournierCMEvan Fournier : “Aie aie aie ! On dirait un peau de pêche de l’époque, large et court ! Le rideau de douche, c’est bien trouvé…”

 

1. Joakim Noah en 2007. On ne sait pas par quoi commencer, rien ne va dans cette photo. Numéro 1 de notre top sans débat possible. “Cheese ! ”

noah

FournierCMEvan Fournier : C’est dur pour Joakim quand même. Bon okay on dirait de la tapisserie. Cohérent avec le bonhomme, tant qu’il aime et qu’il est à l’aise… Bon moi j’aurais pas osé, mais numéro 1 c’est dur.

 

Jérôme Préveirault avec Ph.DC.
@JeromePrev