C’est sans doute du jamais vu. Surtout à ce niveau. En D2 brésilienne, le match entre Portuguesa et Joinville, qui ouvrait la saison vendredi soir, a été arrêté par le délégué du match à la 16e minute suite… à une décision de justice qui venait de tomber !

En direct, on voit donc ce délégué poursuivi par une nuée de caméras et de journalistes venir vers l’arbitre et les entraîneurs pour leur demander d’interrompre la rencontre après que le fils du président de Portuguesa lui a transmis le document. S’en suit un attroupement car personne ne comprend bien ce qu’il se passe.

L’entraîneur de Portuguesa, lui, n’hésite pas une seconde et demande à ses joueurs de quitter le terrain. “Pourquoi le match a-t-il commencé?”, demande-t-on du côté des joueurs de Joinville. Les spectateurs du stade sont furieux, sifflent à tout-va et crient “Quelle honte, quelle honte !” à en croire GloboEsporte.com. Ils brandissent même des liasses de billets pour dénoncer le prix de leurs places pour cette parodie de football.

Cet ordre provisoire de la justice fait suite au recours déposé par un supporter de Portuguesa pour obtenir l’annulation de la relégation du club l’an dernier. Le club de Rio de Janeiro avait été privé de quatre points pour avoir aligné un joueur normalement suspendu. Une sanction qui avait entraîné sa relégation en D2 à la place de Fluminense.

La Fédération brésilienne (CBF) doit maintenant décider de reprogrammer ou non cette rencontre, ou d’attendre la décision définitive de la justice. La vidéo, étonnante, de cette interruption de match est visible (en VO) sur le lien du tweet de Globo Esporte ci-dessous.