David Ferrer s’est incliné en quart de finale face à Tomas Berdych en quatre sets (6-1, 6-4, 2-6, 6-4). L’Espagnol, toujours accrocheur, n’a rien voulu céder, son geste plein de frustration en est l’illustration.

Pendant le troisième set qui fut très disputé, Ferrer a bousculé un juge de ligne pour poser sa serviette sur une chaise.

Étonnant de la part du tennisman, réputé pour son bon esprit, son calme et son humilité. Pour le coup, son geste est plus que limite.