Un homme a gâché, dimanche, la fête de Wilson Kipsang. Alors que le Kényan s’apprêtait à franchir la ligne d’arrivée en héros lors de la 40e édition du marathon de Berlin après 2 heures 03 minutes et 23 secondes de course, soit le nouveau record du monde, un spectateur a enjambé les barrières pour le précéder de quelques mètres et couper le ruban devant lui.

Un comportement irrespectueux. Encore plus inacceptable lorsque l’on sait que sur son tee-shirt était inscrit divamap.com, l’adresse internet d’un site qui met en relation des prostituées avec, selon le slogan, des “hommes exigeants.” Le médaillé de bronze des Jeux Olympiques de Londres se serait bien passé de ce petit numéro même si sur le moment il pensait qu’il s’agissait d’une simple facétie de l’organisation.