Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est bien ce qui s’est passé sur un terrain de rugby australien où un joueur a vu rouge lorsque son équipe à encaissé un essai. Il s’est vengé à sa manière…

Anthony Watts a mordu à pleines dents le sexe de son adversaire en plein match de rugby. C’est grâce à la vidéo que les instances de la National Rugby League (NFL) ont pu déterminer la faute du joueur. Watts est un habitué des comportements à risque puisqu’en 2011 il avait déjà été visé par une commission disciplinaire. La sanction de huit matches lui a été infligée, c’est-à-dire deux de moins que pour Peter Filandia qui avait pris 10 matches de suspension pour avoir mordu les testicules d’un autre joueur. Ca se joue à pas grand chose finalement !